photos_caserne_Haisnes___FCPE_B_thune_060

L'Education Nationale subit, depuis plusieurs années, le plus grand plan social du pays.

Face aux attaques continuelles du gouvernement contre notre école publique qui ne font qu'aggraver encore la situation déjà catastrophique de l'éducation dans notre Académie, j'ai décidé de rejoindre le "comité de salut public pour l'école publique dans le Nord - Pas-de-Calais" dont le lancement s'est tenu vendredi 13 mai sous l'arbre de la laïcité à Béthune.

Représentant le président du Conseil Général, Dominique DUPILET, ainsi que l'Assemblée Départementale, j'ai rappelé les trop nombreuses suppressions de postes et de filières - 16 000 postes supprimés cette année - et dénoncé les injustices scolaires de même que la fin de la scolarisation des enfants dès l'âge de 2 ans dans les écoles maternelles.

Le Département est intervenu à de multiples reprises: l'absence de réponses du rectorat et du ministère de l'Education Nationale  montre à quel point le sujet ne semble pas émouvoir les autorités compétentes qui continuent inlassablement leur objectif de destruction du service public de l'Education.

Face au mépris du gouvernement actuel, la communauté éducative, les représentants syndicaux, les représentants du monde associatif, les parents d'élèves et les élus ne désarment pas. Leur mobilisation en est la preuve!