photo élection sénatoraile

Les Françaises et les Français, à travers le vote de leurs élus locaux, ont dit au Gouvernement qu'ils en avaient assez.

Ce résultat est la conséquence d'une action politique menée depuis de nombreuses années. Il est une sanction pour la droite.

Aujourd'hui, pour la première fois depuis l'après-guerre, le Sénat est passé à gauche. Pour la nouvelle majorité sénatoriale, le travail commence: replacer les collectivités au centre de l'action, promouvoir une nouvelle décentralisation, permettre à la France des territoires de retrouver confiance et enthousiasme, telles sont les tâches auxquelles nous allons nous s'attaquer.

Je remercie chaleureusement toutes celles élection sénatoriale 3et tous ceux qui ont fait confiance à la liste "Ensemble pour respecter, protéger et développer toutes nos communes du Pas-de-Calais" conduite par Daniel PERCHERON.

Je veux les remercier d'avoir élu quatre sénateurs et sénatrices et de permettre à notre liste de gagner un siège au détriment de la droite. Je veux les remercier de m'avoir élue au Sénat. Avec l'ensemble des candidats, nous avons mené une campagne dynamique. Avec Daniel PERCHERON, Catherine GENISSON, Jean-Claude LEROY, Hervé POHER, Sabine VAN HEGHE, Dominique DUPILET, Katy CLEMENT et Jean-Marc ROUSSEL, nous avons été à l'écoute des grands électeurs et nous voulons aujourd'hui leur donner les moyens d'accomplir leur mandat pour le plus grand bien des habitants de leurs collectivités.

Cette victoire n'est qu'un pas.

Elle prouve que 2012 peut être une belle, une grande année.

Elle prouve que les Français en ont assez des politiques injustes du président de la République et du Gouvernement.

Avec un Sénat à gauche, un président à gauche, un parlement à gauche, la France des réformes justes et solidaires pourra se mettre en marche.