Portes ouvertes du 19

Portes ouvertes du 19 Comme tous les quatre ans, le SIVOM des deux cantons a ouvert ses portes à l’ensemble des élus des treize communes qui composent le territoire. Le but, leur faire découvrir la propriété du SIVOM. Les élus se sont fait une idée sur l’ensemble des services proposés, du matériel mutualisé et discuter avec les personnels spécialisés.

«Ceux qui connaissent bien le syndicat sont les élus délégués par leur commune, cette manifestation se veut ouverte à tous les conseillers municipaux.» commentait le président Daniel Delcroix lors de la visite guidée aux différents stands.

Partenaires commerciaux mais aussi issus des ateliers solidaires, démonstrations de matériels, accro branche ont rythmé ce mardi 19 juin 2012 sous un soleil omniprésent.

 Portes ouvertes du 19En ma qualité d’élue locale, j’ai particulièrement apprécié l’atelier théâtre ainsi que les chorégraphies qui ont suivi.

Un grand bravo aux personnels de tous les services qui n’ont pas ménagé leurs peines et sans qui rien n’aurait été possible.

 

Signature du projet social de territoire (PST)

Portes ouvertes du 19

Daniel Delcroix, président, a profité de cette journée des «Portes ouvertes» pour signer avec la Caisse d’Allocations Familiales du Pas-de-Calais, le Département du Pas-de-Calais et la mission locale de l’Artois, le P.S.T: Projet social de territoire.

Ce partenariat a pour vocation de favoriser l’insertion sociale des bénéficiaires du R.S.A (revenu de solidarité active) et plus particulièrement des bénéficiaires monoparentaux, âgés de 18 à 30 ans.

Les actions de ce P.S.T se déclinent dès 2012 sous forme d’ateliers d’échange pour de jeunes mamans, la réalisation d’une plaquette présentant les ateliers «parentalité» du territoire et des journées d’échange de savoir; à moyen terme, est prévu la mise en place d’un «point info familles».

C’est en présence de MM Dubreucq, président de la CAF, Frédéric Wallet, conseiller général et maire de Haisnes, Antoine Pécourt, directeur de la mission locale Artois et moi-même en ma qualité de sénatrice que le président a ratifié cet engagement de 3 ans.