C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris ce matin le décès de Danielle Mitterrand.

Danielle Mitterrand était une femme libre, qui a toujours su faire entendre la voix des sans-voix.

Elle a modernisé le rôle de première dame en lui donnant un sens politique en toute indépendance.

Danielle Mitterrand a fait de sa vie une résistance permanente: contre le nazisme tout d'abord, puis contre toutes les atteintes aux droits de l'Homme et enfin, contre la tyrannie des marchés financiers. Son dernier engagement pour l'eau, bien commun de l'humanité, est essentiel et constitue un enjeu majeur du 21ème siècle.

J'ai une pensée émue pour sa famille et aux militants de sa fondation "France-libertés" à laquelle elle avait su donner une devise si juste: " l'Homme libre est celui qui aide l'autre à le devenir".

Danielle Mitterrand restera pour nous tous une grande dame de gauche.